Cinq règles pour augmenter les réservations directes

  • Francis-Louis-Passerini-Fastbooking-FR

Lors de la dernière édition de notre Hotel Digital Lab le 6 juin 2018 à Londres, Francis Louis Passerini de Fastbooking, fournisseur de solutions de marketing digital pour les hôtels, a demandé au public quel pourcentage de leurs réservations se réalisait par le biais des OTA. « Soixante-dix pour cent », a répondu un délégué. Passerini a proposé cinq règles pour augmenter les ventes directes :

1. Attirer les clients – « Si vous n’apparaissez pas sur le côté droit de la première page de Google Search avec la photo de votre hôtel, la carte et le prix direct de votre site web, vos réservations iront droit chez les OTA », a-t-il averti.

2. Surveillez attentivement votre taux de conversion (pour les marques et chaînes indépendantes, le taux de conversion moyen n’est que de 2,2 %) et ajustez rapidement votre stratégie.

3. Augmentez votre taux de conversion. « Si vous pouvez augmenter votre taux de conversion d’un point de 2 % à 3 %, vos coûts d’acquisition peuvent chuter de 12,5 % à 8,3 %, ce qui vous permet d’économiser beaucoup d’argent que vous pouvez réinvestir », a dit M. Passerini. Pour y parvenir, vous devez garantir que votre site Web offre le meilleur prix.

4. La quatrième règle est d’être « intelligent », en ayant des messages publicitaires clairs qui indiquent que vous offrez le meilleur taux, dans tous les points de contact (recherches, médias sociaux et site Web) menant à votre moteur de réservation. Les chiffres de Triptease montrent que les widgets de comparaison de prix sur un site Web d’hôtel augmentent les conversions de 30 %.

5. La règle finale de Passerini était d’optimiser vos coûts d’acquisition et de faire en sorte que vos taux soient nettement inférieurs à ceux des grandes OTA pour avoir un impact sur AdRank (« au moins 10 % pour faire une différence »).

« Afficher le meilleur prix sur votre site Web est un must pour augmenter votre taux de conversion et votre trafic Internet et pour faire baisser votre coût par clic », a-t-il dit. « Il faut y consacrer beaucoup de temps. Les départements des ventes, du marketing et du revenu ont besoin de se parler ; c’est crucial aujourd’hui. S’ils sont dans la même pièce, c’est encore mieux, ils peuvent partager leur stratégie et leurs besoins. »

Pour plus de recommandations, consultez notre Hotel Digital Lab – Event Report
Toutes les dates d’événements : hoteldigitallab.com

Catégories